Présentation

Présentation

"Le sport le plus populaire d'Irlande", "Un mélange de foot et de rugby", "Une bataille de chiffonniers"... On peut tout lire sur le football gaélique, ce sport étrange venu d'Irlande qui semble mélanger des règles du football, du rugby, du volley et du basket... 

Non, le football gaélique n'est pas une invention marketing, c'est un sport historique pratiqué depuis plus d'un siècle. Oui, c'est un sport musclé mais moins physique que le rugby. Et non, ce n'est pas compliqué à jouer, encore moins à comprendre, il faut simplement prendre quelques minutes pour s'y intéresser.

Bien qu'ayant les mêmes racines que le football et le rugby, le football gaélique est... différent. Dans les gestes, dans la culture et dans le plaisir qu'on a à le pratiquer.

Voici quelques éléments qui vous aideront à le découvrir...

ball-beer


Histoire

Le football gaélique est un sport originaire d'Irlande, qui possède les mêmes racines que le football et le rugby. A l'époque, des jeux de balle sont pratiquées dans plusieurs villages sans règles précises. Au 19ème siècle, les universités organisent des rencontres sportives, et les règles du jeu sont souvent décidées avant le coup d'envoi. Jeu au pied, jeu à la main, mélange des deux... Les frontières sont encore inexistantes entre ces différentes activités.

Pour rejeter l'influence des Anglais qui viennent de fonder la Football Association et la Rugby Football Union, l'Irlande fonde en 1884 la Gaelic Athletic Association visant entre autres à développer et promouvoir les sports d'origine irlandaise. Les règles du Hurling et du Football Gaélique sont ainsi codifiées en 1887.

La GAA met alors en place des compétitions sur l'ensemble de l'ïle Irlandaise, au delà des frontières politiques séparant la République d'Irlande de l'Irlande du nord. Chaque comté Irlandais est par son équipe dans un championnat national qui devient rapidement un évènement : le All-Ireland.

histoireL'association est un véritable monument culturel en Irlande, et les sports gaéliques sont les plus populaires, devant le football et le rugby. A l'instar du football classique en France, chaque petit village d'Irlande possède son club de sport gaélique et un grand nombre d'irlandais pratiquent ces sports dès leur plus jeune âge.

Avec son ancrage très fort dans la culture Irlandaise, le football gaélique reste encore méconnu en dehors de l'ïle. Si de nombreux clubs existent un peu partout aux 4 coins du monde, ils sont majoritairement fondés par des groupes d'expatriés. Une quarantaine de clubs voient le jour en Europe à partir des années 1990 et ce sport arrive en Bretagne en 1998 à Brest et à Rennes.

Fait intéressant : la majorité de ces clubs sont fondés par des bretons et ne comptent souvent aucun irlandais dans leur effectif ! A ce jours, les clubs bretons représentent les 2 tiers des clubs français, et sont très impliqués dans le développement de ce sport et de ses compétitions. Plusieurs d'entre eux siègent ou ont siégé au sein des instances fédérales et européennes.


Les règles

En Europe, le football gaélique se pratique à 11 contre 11 sur un terrain de football et de rugby, faute de terrains au dimensions suffisantes*. Le reste des règles reste identique :

butsLes buts sont similaires à des buts de football, avec des poteaux latéraux prolongés sur la hauteur : "Un but de football avec des poteaux de rugby".

Le but du jeu est de marquer dans les filets (3 points) ou d'envoyer le ballon en hauteur entre les poteaux (1 point). Le match se déroule en 2 mi-temps et l'équipe qui marque le plus de points remporte la partie.

Le jeu à la main et au pied sont autorisés, faisant du football gaélique un sport rapide, complet et très offensif.

3 règles principales s'appliquent :

  • Il est interdit de toucher le ballon à la main lorsque celui-ci est au sol. Pour le ramasser, les joueurs doivent donc réaliser un "pick-up" qui consiste à soulever le ballon du pied pour l'amener dans ses mains.
  • Pour pouvoir progresser sur le terrain avec le ballon dans les mains, les joueurs doivent faire rebondir le ballon au sol ou sur leur pied tous les 4/5 pas. Le rebond au sol ne peut-être effectué 2 fois de rang.
  • La passe à la main ne peut pas se faire en lançant le ballon comme au basket ou au handball. Pour passer à la main, le joueur doit tenir la ballon dans une main et le frapper avec l'autre main ou le poing.

Ces gestes particuliers propres aux sports gaéliques peuvent sembler difficiles et nécessitent parfois un petit temps d'adaptation mais s'assimilent très rapidement.

Contrairement à d'autres sports, le football gaélique a peu de contraintes (Il n'ya ni hors-jeu, ni "en avant"), et les contacts sont limités (plaquages et tacles sont interdits).

*En Irlande, le jeu se joue à 15 contre 15 sur de larges terrains (130 à 145 mètres de longueur pour 80 à 90 m de largeur). Les mi-temps durent 35 minutes.


Le All-Ireland

Le All-Ireland est la plus grande compétition de football gaélique et a lieu chaque année en Irlande depuis 1887. C'est un évènement sportif et culturel en plus d'être un moteur de fierté nationale et régionale pour les supporters de tous les comtés. Bien que totalement amateur, même au plus haut niveau, le All-Ireland attire les foules et met en scène de très grands sportifs.

La compétition est jouée par les 31 comptés irlandais + 2 comptés "d'expatriés" (New York et Londres).

Chaque comté est représenté par une sélection composée de joueurs natifs de ce comté. Aucun transfert n'est possible.

Première phase : les championnats provinciaux

De mai à juillet, les comtés s'affrontent dans des matchs à élimination directe et sont divisés en 4 groupes géographiques. On a donc un champion pour chaque province (Leinster, Munster, Ulster et Connacht). A chaque tour, les éliminés intègrent une "consolante" qui permet de désigner 4 repêchés.

Deuxième phase : le All-Ireland

A partir du mois d'août, les 4 champions provinciaux et les 4 repêchés disputent le All-Ireland, là aussi en matchs à éliminations directe, des quarts de finale jusqu'à la finale.

La finale du All-Ireland se dispute un dimanche après-midi du mois de septembre, dans le stade de Croke Park à Dublin qui fait le plein pour l'occasion (82000 spectateurs). C'est l'évènement de l'année en Irlande, et les vainqueurs qui soulèvent la coupe Sam Maguire sont considérés comme des héros !

dublin-sam

Palmarès

C'est le comté de Kerry qui est le plus titré avec 36 titres acquis (en 2012), devant Dublin (23) et Galway (9).

D'autres compétitions existent en Irlande, mais les "sélections" ont définitivement plus de succès et d'importance que les clubs, ce qui contribue à préserver l'esprit amateur et si particulier du football gaélique.

Nos partenaires

Facebook

Liens

Gaelic Athletic Association logo-ecb logo-ffg logo-lb